Vidéo. Diana Holding: une nouvelle ligne de production et 2 milliards d’investissements sur 5 ans

Selon les explications fournies par Rita Zniber, présidente du groupe Diana Holding, cette nouvelle ligne dédiée à la production et l’embouteillage de l’eau de table Ciel a nécessité un investissement de 22 millions de dirhams. Elle fait l’actualité avec le lancement de la bouteille « Ciel » au format de 2,5 litres, une petite innovation pour ce genre de produit.

 

L’usine d’Oujda permettait jusqu’à présent de procéder à l’embouteillage des bouteilles d’eau aux formats de 1,5 litre et 5 litres.

 

Cette unité affiche une capacité de production de 4.800 bouteilles par heure.

 

En plus du site d’Oujda, Atlas Bottling Company est déjà installée à Tanger. La société emploie un millier de personnes et procède à l’embouteillage de boissons gazeuses et non gazeuses (Coca-Cola, Sprite, Fanta, Hawaï, Poms, Shewppes, Ciel et Top’s). Achraf Fayda, le DG de Coca-Cola Maroc, nous en dit davantage sur le partenariat qui lie Diana Holding à Coca-Cola.

 

 

 

 

 

Pour le top management de Diana Holding, cette inauguration était également l’occasion de revenir sur le programme d’investissement de la stratégie quinquennale 2015-2020. Une «stratégie 5/5», dont l’objectif consiste à réaliser un chiffre d’affaires de 5 milliards de dirhams.

 

«A travers 5 pôles, durant 5 années et sur 5 axes stratégiques, nous allons investir plus de 2 milliards de dirhams. A noter qu’en seulement deux années, près de 1,3 milliard de dirhams ont déjà été investis», précise à ce sujet Rita Zniber, présidente de Diana Holding.

 

Elle annonce également que dans «le cadre de sa stratégie d’investissement et de développement dans la région de l’Oriental, le groupe Diana Holding mettra en service, fin 2018, une nouvelle unité de conditionnement et d’exportation d’agrumes au sein de l’agropole de Berkane». Elle s’étendra sur une superficie de 5 hectares, sera dotée d’une enveloppe budgétaire de 310 millions de dirhams et elle permettra la création de plus de 450 emplois directs.

 

Autre investissement de taille: la création à Al Hoceima d’une plateforme de distribution dédiée aux produits Coca-Cola et à ceux du groupe Diana Holding et de ses autres partenaires. Il s’agit d’un centre de formation aux techniques de vente et de commercialisation, qui verra également le jour avant la fin de l’année 2018.

 

Enfin, une nouvelle usine de 12 hectares, Atlas Bottling Compagny, sera inaugurée à Tanger avant la fin de cette année. Le montant de l’investissement pour ce projet est de 470 millions de dirhams.

 

Les ambitions africaines de Diana Holding ont également été abordées, notamment en ce qui concerne le Burkina Fasso et la Côte d’Ivoire. Mais là, les projets sont encore au stade d’étude.

 

© Le360 (Economie)