Tout ce qu’il faut savoir pour créer une publicité Facebook captivante

La plupart des articles qu’on lit sur Internet à propos de la publicité Facebook se concentrent sur des hacks magiques pour mieux cibler vos publicités ou la dernière tendance à la mode pour contourner l’algorithme de Facebook. En fait, apprendre tous les hacks Facebook fera seulement de vous un expert de la plateforme publicitaire de Facebook. Mais en aucun cas, cela ne fera de vous un bon marketeur

Moi-même je suis tombé dans le panneau de me concentrer sur l’utilisation de la plateforme et non sur la rédaction d’une annonce Facebook qui attire l’attention de l’utilisateur. Parce qu’à l’arrivée, ce que votre audience voit c’est votre publicité (pas ce qu’il y a derrière). Autrement dit, la personne verra en premier l’image, ensuite l’accroche et le titre de votre annonce.

Ces éléments combinés mettent en avant ce que vous avez à leur offrir.

Et c’est justement votre offre qui fait que la personne décidera de cliquer ou non sur votre annonce.

C’est pourquoi quand vous écrivez votre publicité et sélectionnez vos visuels, vous devez toujours garder en tête votre audience (à qui vous vous adressez ?) et ce que vous avez à leur offrir.

Mais il n’y a pas que l’offre et le ciblage qui importent.

Votre publicité doit aussi attirer suffisamment l’attention de l’utilisateur Facebook pour qu’il s’arrête. Elle doit aussi lui donner une bonne raison de cliquer dessus (n’oubliez pas, vous payez pour apparaitre dans son fil d’actualités, vous n’êtes pas vraiment le bienvenu…).

Pour appuyer mes propos, j’ai cherché une publicité qui remplit les critères d’une publicité attrayante :

  • Offre irrésistible et clairement définie ;
  • Offre qui attire l’attention ;
  • Visuel attrayant ;
  • Texte accrocheur.

Et je l’ai trouvé : UberEATS !

Étude de cas : L’anatomie d’une publicité Facebook réussie

Analysons cette publicité classique (lien + image) plutôt réussie d’UberEATS :

UberEATS_Analys_Publicité

➤ Un visuel attrayant et accrocheur (qui se démarque dans le fil d’actualités).

➤ Une bonne accroche qui commence par une question suivie de l’offre et une date limite pour créer un sentiment d’urgence. La question permet de stimuler la curiosité de l’utilisateur, c’est en quelque sorte un teaser. Il y a en plus une utilisation astucieuse des emojis pour donner un ton plus chaleureux et amical à la publicité. J’insiste sur ce dernier point : il faut déguiser sa publicité Facebook pour ne pas qu’elle en ait l’air d’une. Et pour cela, les emojis sont vos amis !

➤ Un titre avec un rappel de l’offre. L’offre en elle-même est clairement définie (Un burger acheté = Un burger offert). Vous avez envie de cliquer ? C’est normal, moi aussi !

➤ Un appel à l’action générique (En savoir plus), mais qui reste efficace.

Pas de doute, UberEATS sait y faire avec ses publicités !

Comment obtenir la même réussite ?

Cette publicité proposée par le désormais célèbre UberEATS est un bon exemple d’une publicité réussie. Ce n’est pas un hasard si je vous l’ai montré, car elle contient tous les éléments d’une publicité parfaite.

Laissez-moi vous montrer comment vous pouvez vous aussi concevoir des publicités aussi captivantes.

1) Utilisez les bonnes images

Regardez à nouveau la publicité d’UberEATS. Que voyez-vous en premier ?

Allez, je sais que vous savez déjà la réponse.

C’est l’image bien sûr !

Elle prend la majeure partie de l’annonce et se démarque par ses couleurs.

Votre publicité joue un rôle clé dans la réussite de votre campagne, car c’est elle qui fait qu’un utilisateur perdu dans son fil d’actualités va décider de s’arrêter sur votre publicité.

Il faut donc la choisir avec un grand soin.

Voici quelques exemples tirés de mon expérience pour choisir des visuels accrocheurs :

  • Jouez sur le contraste avec le fil d’actualités ou dans l’image elle-même

Votre but est simple : attirer l’attention de l’internaute pour qu’il s’arrête sur votre publicité. Pour cela, le moyen le plus sûr est d’utiliser du contraste !

Par exemple, vous pourriez utiliser une image avec un arrière-plan foncé pour y apposer vos produits. Regardez cette image. Fond vert, produit blanc. Impossible de ne pas passer à côté !

  • Montrez d’autres personnes

Quelque chose que j’ai remarqué dans mes campagnes, c’est que les gens ont tendance à répondre positivement à mes publicités quand ils voient d’autres personnes.

L’idée vient d’un livre très connu en psychologie sociale : Influence & Manipulation de Robert Cialdini.

Cette tendance que nous avons d’apprécier naturellement les personnes qui nous ressemblent est un des principes de l’influence que décrit Robert Cialdini dans son livre : la similarité.

C’est un peu la même chose avec les publicités : nous aimons tout particulièrement voir d’autres personnes comme nous dans un message publicitaire.

En fait, selon les best practices de Facebook, les personnes heureuses/souriantes permettent d’obtenir un bon CTR (taux de clic) sur nos publicités.

EF France, qui propose des séjours linguistiques aux adolescents, s’y est justement très bien pris avec cette publicité Facebook.

La marque a choisi comme visuel pour sa pub, une adolescente en train de sourire et en plus qui regarde directement dans votre direction. Difficile de passer inaperçu.

Ralph Lauren aussi sait comment utiliser la similarité en montrant des femmes heureuses et attractives en Ralph Lauren.

  • Mon dernier conseil : expérimenter (A/B tester) !

La vérité c’est que vous ne pourrez jamais savoir quelle image fonctionne le mieux avant de l’avoir testé sur votre audience.

Pensez donc toujours à tester plusieurs images (au moins 3) en même temps pour voir celle qui fonctionne le mieux.

Comment faire ?

Si vous savez déjà faire de la publicité Facebook, il vous suffit d’aller dans le power editor, et dupliquer une publicité existante. Comme ceci :

La suite :

Voilà ! Ensuite, vous n’avez plus qu’à remplacer l’image dans vos doublons et votre test peut démarrer !

Laissez tourner entre 2 et 3 jours minimum et analysez les résultats de vos publicités (je parle de l’analyse des résultats dans cet article).

Quand vous avez identifié l’image qui vous donne les meilleurs résultats, testez d’autres variations de cette image (2 ou 3 minimum).

Ne vous fiez jamais à votre intuition et vos goûts personnels. Laissez votre audience juger.

2) Écrivez des textes accrocheurs

L’image de votre annonce permet de capter l’attention d’un utilisateur Facebook perdu dans son fil d’actualités. Le texte permet en une ou deux phrases de l’inciter à cliquer.

L’objectif ici n’est pas de vous donner un cours de grammaire, mais plutôt de vous donner des conseils de base en copywriting (écriture persuasive).

  • Commencez par une question dans votre accroche

Regardez à nouveau la publicité d’UberEATS et lisez la première phrase. Elle commence par une question : Un burger et plus si affinités ?

Pas si anodine que cela, car d’une part, elle attire votre attention et en plus, elle vous donne envie de lire la suite : qu’est-ce qu’il y a en plus du burger ?

C’est aussi une façon d’introduire votre offre.

Pour définir votre question, c’est très simple.

Pensez aux problèmes ou aux besoins de votre cible et posez une question qui reflète ce problème/besoin. Donnez ensuite la solution : votre offre !

Ex. : Vous voulez plus de prospects grâce à Facebook ? Lisez ce guide gratuit pour apprendre à créer votre première campagne de pub Facebook !

Gardez le texte de votre publicité aussi clair et concis que possible.

À ce niveau, l’objectif n’est pas de vendre. C’est de convaincre les utilisateurs de cliquer sur votre publicité pour en savoir plus.

Jouez sur la curiosité et expliquez clairement pourquoi ils devraient cliquer.

Kayak, entreprise dédiée au voyage, le fait très bien. J’imagine que Kayak ciblait une audience jeune. En tout cas moi j’aimerais connaitre l’une de ces 11 destinations à visiter même avec un budget limité !

  • Faites une offre impossible à refuser

C’est la suite logique du dernier point. Les publicités gagnantes ont ce point en commun, leur offre est 1) clairement définie et 2) difficilement refusable.

C’est ici qu’interviennent les freebies (offres gratuites) et les codes promo.

Reprenons l’exemple d’UberEATS : Un burger acheté = Un burger offert. L’auriez-vous acheté s’il n’y avait pas le freebie ?

Peut-être pour vous, mais moi je ne pense pas.

Ce qui est sûr c’est que beaucoup moins de gens auraient commandé chez UberEATS.

Si possible, répétez votre offre plusieurs fois et insérez-la dans le titre (texte en gras) de votre annonce comme l’a fait UberEATS.

  • Créez un sentiment d’urgence

Un grand classique de la publicité : les contraintes de temps. Inclure des dates limites dans vos promotions permet d’inciter la personne à passer à l’action tout de suite.

Exemple :

➤ Offre limitée à aujourd’hui seulement

Plus que 2 jours pour profiter de 50% de réduction sur tous nos articles !

Incluez de l’urgence de préférence directement dans votre accroche (texte au-dessus de l’image) comme H&M.

  • Offrez de la preuve sociale

La preuve sociale, c’est la tendance que nous avons à faire la même chose que nos semblables (encore un des principes d’influence du livre Influence & Manipulation).

Vous avez le choix entre deux restaurants, l’un déborde de monde et l’autre est complètement vide. Lequel choisissez-vous ?

Naturellement, vous irez dans le premier.

En effet, l’être humain suppose naturellement que quand un grand nombre de personnes fait quelque chose, alors ça ne peut être qu’une bonne idée.

Bien utilisée, la preuve sociale vous permet d’ajouter de la crédibilité et de la légitimité dans vos publicités.

Utilisez des (gros) chiffres ou de grands noms pour créer de la preuve sociale :

➤ 1523 personnes ont déjà téléchargé votre e-book ? Dites-le dans votre annonce. Après tout, 1523 personnes ne peuvent avoir tort.

Comme l’a fait Sendinblue, un autorépondeur français. Avant de lire cette publicité qui attiré mon regard, je ne m’imaginais pas que Sendinblue avait autant d’utilisateurs.

Et même si je n’ai pas cliqué, afficher fièrement leur nombre d’utilisateurs leur a permis d’être plus crédibles à mes yeux.

S’il y a peu de chances que je quitte mon autorépondeur actuel (Mailchimp), je sais à présent que Sendinblue représente une alternative intéressante et bon marché (dès 5,49€ par mois et essai gratuit !).

➤ Utilisation des grands noms : Airbus et L’Oréal ont déjà fait appel à vos services ? Mentionnez-le !

3) Ajoutez un appel à l’action

Pour terminer, ajoutez à votre annonce un des boutons d’appel à l’action (Call-to-action ou CTA) que propose Facebook : « En savoir plus », « Télécharger », « Acheter », « Installer maintenant », etc.

Ne pensez pas non plus seulement aux appels à l’action proposés par Facebook.

Vous aussi, incluez des verbes d’action dans vos publicités comme : « inscrivez-vous maintenant », « téléchargez votre e-book gratuit », « réservez votre place avant qu’il ne soit trop tard », etc.

Conclusion

Concevoir des publicités qui attisent la curiosité et donnent envie de cliquer n’est pas facile, mais c’est à la portée de tout le monde.

Dans cet article, j’ai fait de mon mieux pour vous donner les points essentiels d’une annonce visuellement attrayante et persuasive.

Retenez que le plus important dans votre publicité reste l’image parce que c’est ce qu’on voit en premier quand on fait défiler notre fil d’actualités.

Et comme vous ne pouvez pas savoir à l’avance quelle image fonctionnera le mieux, testez-en plusieurs. Ça tombe bien, Facebook a rendu cela très simple grâce au Power Editor.

Ne négligez pas non plus le texte et le titre de votre publicité, car les personnes intéressées le liront. L’image attise la curiosité et le texte incite la personne à passer à l’action (cliquer sur votre publicité).

Si vous souhaitez aller plus loin et (ré)apprendre à créer une campagne de publicité de A à Z, j’ai écrit un guide gratuit qui reprend un plan d’action étape par étape pour créer une publicité Facebook, choisir la bonne audience et le bon budget. Téléchargez-le librement via ce lien

Enregistrer

S’abonner à la newsletter

Laisser un commentaire

@Webmarketing-com.com

Un Commentaire ?! ça nous intéresse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.