Saisie et destruction de 186 tonnes de produits impropres à la consommation

Un total de 186 tonnes de produits impropres à la consommation ont été saisies et détruites au niveau national durant le mois de septembre dernier, a annoncé, mercredi, l’Office National de Sécurité Sanitaire de Produits Alimentaires (ONSSA).Il s’agit de 145 tonnes de viandes rouges et blanches, 15 tonnes de produits de la pêche, 03 tonnes du lait et dérivés et 23 tonnes de divers produits alimentaires, a précisé l’ONSSA dans un communiqué.Sur le marché local, les inspecteurs de l’ONSSA ont réalisé 4.621 visites de contrôle sur le terrain dont 1.457 en commissions mixtes provinciales et préfectorales, selon l’office.A l’importation, ajoute-t-on, il a été procédé au contrôle de près de 590.000 tonnes de divers produits, faisant savoir qu’à l’issue de ces contrôles, 1.848 certificats d’admission ont été délivrés et 40 tonnes de produits alimentaires ont été refoulés pour non-conformité aux exigences réglementaires en vigueur.A l’exportation, 117.200 tonnes de produits alimentaires ont été contrôlés et ont abouti à la délivrance de 4.238 certificats sanitaires et phytosanitaires, indique le communiqué, ajoutant que les services de l’ONSSA ont délivré 42 agréments et autorisations sanitaires aux établissements et entreprises alimentaires soit un total général de 5.503 établissements agréés et autorisés à ce jour.Ils ont également réalisé 202 visites sanitaires de suivi pour vérifier le respect et le maintien des exigences sanitaires dans les établissements déjà agréés et autorisés par l’ONSSA, et effectué 198 visites d’inspection lors des opérations de certification ou d’enquêtes sanitaires.L’ONSSA a délivré 37 attestations ATP pour le transport international et 399 certificats d’agrément sanitaire pour le transport national des produits périssables, et procédé à la suspension de l’agrément de 2 établissements et au retrait d’agrément de 4 établissements pour non-conformité aux exigences réglementaires en vigueur.L’ONSSA exerce pour le compte de l’Etat les attributions relatives à la protection de la santé du consommateur et à la préservation de la santé des animaux et des végétaux.

© Aujourd’hui le Maroc (Société)

Un Commentaire ?! ça nous intéresse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.