Le groupe Renault a levé le voile, le 6 octobre, sur son nouveau plan stratégique. Intitulé «Drive The Future», ce plan étalé sur 6 ans permettra d’atteindre d’ici 2022 un chiffre d’affaires annuel de plus de 70 milliards d’euros, une marge opérationnelle du groupe de plus de 7% avec un plancher à 5% et un flux de trésorerie positif chaque année. 

Drive The Future devra ainsi incarner la vision du groupe, à savoir «une mobilité durable pour tous, aujourd’hui et demain». Le groupe Renault est désormais un groupe mondial «sain et rentable qui envisage l’avenir avec confiance. Drive the Future ambitionne de réaliser une croissance forte et durable en tirant parti des investissements dans des régions et produits clés, tout en améliorant notre compétitivité», a déclaré Carlos Ghosn, PDG de Renault. «S’appuyant sur l’engagement des hommes et des femmes de Renault, ce nouveau plan libérera tout notre potentiel pour innover et croître dans une industrie qui évolue rapidement», souligne le PDG. 

Dans le détail, Renault prévoit une hausse des ventes de plus de 40% pour atteindre plus de 5 millions de véhicules vendus. Le constructeur, présent au Maroc à travers son usine dans la zone franche Melloussa, étendra sa gamme produits, y compris les véhicules utilitaires et de nouveaux véhicules électriques zéro émission. Il s’appuiera également sur le succès de sa gamme Global Access. Ce plan entend également capitaliser sur la R&D et les économies d’échelle mondiales tirées de Renault-Nissan-Mitsubishi, «la plus grande alliance automobile au monde», estime le groupe dans un communiqué. Le nouveau plan s’appuie, par ailleurs, sur les solides fondations établies par le dernier plan «Drive the Change». 

Celui-ci a généré «une croissance et un bénéfice d’exploitation records, accru les synergies de l’alliance avec Nissan, renforcé les régions, élargi la gamme de produits et consolidé le leadership sur les véhicules zéro émission en Europe», rappelle le groupe. Pour rappel, l’usine Renault-Nissan de Tanger, lancée en 2012, est dédiée à la production des modèles Lodgy, Dokker, Dokker Van, Sandero et Sandero Stepway. Elle dispose de deux lignes de production allant de l’emboutissage au montage en passant par la tôlerie, la peinture, les sièges et les châssis. L’usine est la plus grande usine automobile d’Afrique. 

Le10 juillet 2017, le groupe a célébré la production du millionième véhicule au complexe de Tanger. «Première usine du groupe conçue zéro émission de CO2 et zéro rejet d’effluent industriel, l’usine de Tanger, performante et respectueuse de l’environnement, est sans équivalent dans l’industrie automobile», selon le groupe.