Marché financier: les investisseurs étrangers y détiennent 192 MMDH

Il ressort de la publication de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) qu’en fin d’année 2016, 192 milliards de dirhams en actions cotées sont détenues par des investisseurs étrangers. Sur les 583 milliards de dirhams que représente la capitalisation boursière globale, ils en détiennent 32,97%. Par rapport à fin 2015, cette part a connu une diminution (34,38%), «mais reste supérieure au niveau observé en 2014 (32,54%)», indique le régulateur.

 

La grande majorité de l’investissement étranger se traduit en participations stratégiques, des actions cotées qui représentent 91,60% de cet investissement.

 

L’encours des titres de créances détenus par ces types d’investisseurs est de 458,9 millions de dirhams, dont la moitié est détenue par les étrangers non résidants. Sur le plan des OPVCM, l’investissement étranger est faible, il est en valeur à 1,57 milliards de dirhams. Et il reste dominé par les personnes physiques.

 

Quant aux flux sur le marché boursier, 12% du volume transactionnel global revient aux étrangers aussi bien sur le marché central que celui en blocs. Mais, c’est le marché central qui est le plus convoité car il accueille 72% des transactions.

 

Un marché où 98% des personnes sont des sociétés et dont 71% sont européennes. Les personnes morales africaines viennent juste après avec 14%.

© Le360 (Economie)