Il fait l’actu : Mohamed Abdennabaoui, nouveau président du parquet général

Mohamed Aujjar, ministre de la Justice, lui a transféré ce vendredi 06 octobre 2017 ses attributions en tant que président du parquet général.



La cérémonie de transfert des attributions s’est déroulée au siège de la présidence du parquet général de Rabat. Elle a notamment été marquée par la présence du conseiller du roi, Omar Azziman, du président de la Cour de cassation, Mustapha Fares, ainsi que des membres du gouvernement, notamment les ministres des Finances, des Droits de l’Homme et des Affaires étrangères.

Ce transfert des compétences du ministre de la Justice au procureur général du Roi près la Cour de cassation intervient après la promulgation par un dahir royal (publié au bulletin officiel du 25 septembre 2017) de la loi adoptée le 25 juillet 2017 par la Chambre des représentants. Cette loi stipule que le procureur général du Roi près la Cour de cassation remplace le ministre de la Justice dans « ses fonctions de présidence du ministère public et son autorité sur ses magistrat ».

Mohamed Abdennabaoui aura ainsi la responsabilité de « veiller et contrôler le ministère public dans l’exercice de ses fonctions relatives à l’action publique (c’est-à-dire d’engager les poursuites judiciaires) », conformément à l’article 2 de ladite loi. Le transfert, effectif le samedi 07 octobre 2017, rendra la présidence du parquet général indépendante du gouvernement.

Mohamed Abdennabaoui est né en 1954 à Khouribga. Il est titulaire d’un doctorat en droit (2015), d’un diplôme d’études supérieures approfondies (Desa) en droit (1999) et d’une licence en droit (1978). Il a également obtenu un diplôme spécialisé en justice administrative de l’Institut national des études judiciaires en France, en 1993. À partir de mars 2007, Mohamed Abdennabaoui a occupé le poste de directeur des Affaires pénales et des grâces au ministère de la Justice. Il a été également directeur de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion au ministère (juin 2005 et mars 2007) et procureur du Roi près le tribunal de Première instance à Casablanca-Anfa (avril 2000 à janvier 2004). Il a occupé ce dernier poste également près les tribunaux de Première instance à Laâyoune, Benslimane et Mohammedia de 1984 à 1997. Mohamed Abdennabaoui  été décoré du wissam Al arch de l’ordre d’officier (2012) et du wissam Al moukafaa al watania de l’ordre de grand officier (2013). Il occupe actuellement le poste de procureur général du Roi près la Cour de cassation.

© Challenge Magazine

Un Commentaire ?! ça nous intéresse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.