Le sac croco « Birkin » de Hermès bientôt débaptisé ?

Hermes croco Birkin 01

Après avoir été informée des mauvais traitements infligés aux crocodiles lors de leur abattage pour la production des sacs Hermès, Jane Birkin ne souhaite plus que son nom soit assimilé au it-bag en croco de la griffe française.

La chanteuse Jane Birkin, éponyme du célèbre it-bag de Hermès, a fait savoir dans un communiqué transmis à l’AFP qu’elle ne voulait plus que son nom soit associé au modèle en crocodile dudit sac. En effet, l’actrice anglaise a dénoncé les mauvais traitements que subissaient les crocodiles dans les élévages :

« Ayant été alertée par les pratiques cruelles réservées aux crocodiles au cours de leur abattage pour la production des sacs Hermès portant mon nom, et en tant que signataire des pétitions « Mercy for animals » de Joaquin Phoenix protestant contre tout mauvais traitement envers les animaux, j’ai demandé à la Maison Hermès de débaptiser le Birkin Croco jusqu’à ce que de meilleures pratiques répondant aux normes internationales puissent être mises en place pour la fabrication de ce sac. »

En juin dernier, la PETA avait publié une enquête dénonçant les conditions de vie déplorables des crocodiles et des alligators dans des élevages au Zimbabwe et au Texas, accusant la griffe de luxe d’utiliser ces peaux de bêtes pour la production de leurs sacs. Hermès n’avait alors pas réagi à cette attaque, mais la marque est sortie de son silence aujourd’hui même, après avoir pris connaissance de la déclaration de Jane Birkin.

La maison de luxe dit dans un communiqué « avoir été choquée par les images » et précise que les propos de l’Anglaise « n’entament en rien l’amitié et la confiance qui nous lient depuis de nombreuses années. (…) Une enquête est en cours dans la ferme du Texas incriminée dans cette vidéo. Tout manquement avéré sera corrigé et sanctionné », s’est défendue la griffe, spécifiant qu’elle imposait à ses collaborateurs « les plus hauts standards dans le traitement éthique des crocodiles ».

C’est en 1984 que le sac a été dessiné pour Jane Birkin, après une rencontre dans les airs entre Jean-Louis Dumas, le président d’alors de la maison Hermès, et la chanteuse alors jeune maman. Aujourd’hui, le « Birkin » est le sac Hermès le plus cher vendu à ce jour : en effet, un modèle en crocodile fuschia s’est vendu aux enchères pour la somme de 202 000 euros à Hong Kong.

You must be logged in to post a comment Login